Rignies, Jean de

Aus GreWiki

Wechseln zu: Navigation, Suche

Jean de Rignies ( 1919 - 2001 )


http://www.gratis-homepage.net/templates/Skyline/view.php?userid=pateralbi&psw=&part=seite7 Wiedergabe eines Texts von Ritter, Thomas.

  • Un internaute, qui s’est rendu au Bugarach, a « grillé » deux portables ; et il a bien failli griller un 3ème, seule une ligne de pixel sur l’écran ne fonctionnant plus. Il évoque un vieil homme, Jean Charlatte alias Jean de Rignies, qui vivait dans la vallée de la Sals ; celui-ci croyait qu’il y a une base extraterrestre sous sa maison, les E. T. étant identifiés par lui aux Elohim du récit biblique, originaires d’Orion ; malheureusement, il faisait écouter aux gens l’enregistrement du moteur de son magnétophone, bruit identifié à celui de machines rotatives extraterrestres ! L’amie de Jean de Rignies a expliqué à l’internaute comment un soir d’automne 1976, en rentrant du travail, elle et sa mère ont pris en stop « un couple d’Ummites au Bugarach », l’homme étant « d’une beauté inoubliable »…http://bugarach.ifrance.com/infos.htm
  • Non loin de là dans la vallée de la Salz vivait jusqu’à très récemment un vieil homme très connu et différemment apprécié bien que très sympathique. Illuminée par son désir de croire à l’invraisemblable, il était convaincu qu’il y avait une base extraterrestre sous sa maison et qui s’étendrait jusqu'à des kilomètres et des kilomètres, disait-il. Ce sont les Eloïmes de la bible, ils ont la même apparence que nous mais ils viennent d’Orion. Ce vieil homme (Jean Charlatte allias Jean de Rignies) a débouché des fours à verre car il croyait que c’était des entrées vers la base. Il fait écouter à tout le monde l’enregistrement du moteur de son magnétophone, et atteste que c’est le bruit de machines rotatives extraterrestres ! (voir vidéo 2 en conclusion). Sa maison complètement isolée est à l’abris des curieux, sans parler de ses monstres de chiens qui dissuaderaient les plus courageux. Il parait que sur les murs de sa maison sont peints des pentacles, si c’était le cas sa ne serait pas la première. J’ai vu des types en robe verte, une chaîne au coup avec médaillon circulaire en or et un triangle noir en sont centre, ils faisaient des gestes curieux au beau milieu des champs près de la source de la Salz, à côté de la maison de ce fameux personnage haut en couleur aujourd’hui mythique. Pourquoi sont-ils parti précipitamment après nous avoir remarqué mes compagnons et moi ? Ils y a aussi un groupe de vielles femmes avec le même médaillon, mais habillées d’une robe rouge, qui semblent moins farouches. Concernant des visiteurs étranges dans les environs : En accompagnant un ami (incorrigible chercheur d’or rendre une visite à l’amie intime de Jean de Rignie, dans le domaine de la Sals, j’ai recueilli des témoignages de grande valeur concernant Jean et ces imaginaires Eloimes. Je ne ni pas qu’il a vu des Ovnis, ça c’est autre chose. Alain Feral qui était à ses côtés lors de l’enregistrement « des machines rotatives » ma tout expliqué, et a confirmé mes déductions. Accompagnée de sa mère (99ans cet été), l’amie de Jean m’a expliqué comment un soir d’automne en 76, en rentrent du travail, elles ont pris en stop un couple d’Ummites au Bugarach. Je ne sais si c’est vrai ou non, mais écouter cette femme de 99 ans m’expliquant combien l’homme était d’une beauté inoubliable, c’était vraiment très touchant :-)---http://www.cc-parthenay.fr/parthenay/creparth/BARATONJe/04.htm

http://mondenouveau.com/bugarach/bugarach.htm

http://insolite.easyforum.fr/portal.htm?article=191&pid=1

Quelle:http://www.lesamisdelasalz.com/index.php?pge=jdr

  • Amoureux des grands espaces naturels et sauvages, épris de mystère et d’authenticité, Jean de Rignies se passionna de toute son âme pour l’histoire des lieux anciens. Personnage inclassable et visionnaire averti sur les grandes questions d’ordre ufologiques et métaphysique, son approche spirituelle des événements mondiaux et planétaires lui valurent une écoute et une sympathie jamais démentie auprès des cercles d’études philosophiques et scientifiques reconnus .

Apparenté à l’oncle de la famille Gérard Encausse (dit PAPUS ) lequel fut un disciple du grand thaumaturge Philippe de Lyon, Jean de Rignies fut un beau jour de sa vie touché par la grâce, lorsque la voix du maître Philippe se manifesta à son esprit comme une empreinte indélébile. Cette rencontre intérieure fut pour Jean une expérience de la plus grande importance. Il fut encouragé fermement à retrouver une vallée perdue avec une source, les traces d’un ancien château, d’une abbaye, quelque part dans la région de l’Aude à proximité de Rennes le Château. La découverte de ce lieu historique fort ancien fut pour lui le début d’une aventure mystique de tous les instants. Il fit de son mieux contre vents et marées pour protéger ce site de l’oubli total et consacra son temps et son énergie à la connaissance plus ésotérique de son histoire. Beaucoup de questions d’ordre occulte qu’il souleva à propos de la véritable nature des lieux anciens comme celui-ci sont dignes d’un haut intérêt spirituel et culturel à venir .

Meine Werkzeuge